Lors du dernier Salon de l’agriculture, les producteurs de bananes des Antilles souhaitaient interpeller les consommateurs et leaders d’opinion autour d’une thématique forte : « La Banane Française, mieux que BIO, c’est possible ! » Cette initiative portée par l’UGPBAN (Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et Martinique) n’était pas du goût de tout le monde.