Les faits

Aliments ultratransformés, additifs et pesticides : un sujet traité à l’envi par les médias, au risque de couper… l’appétit. Tout récemment encore, on apprenait dans Le Monde que Bruno Le Maire avait exclu de signer dans l’immédiat l’arrêté de suspension de l’additif alimentaire E171, présent dans de nombreux produits (confiseries, biscuits, plats préparés). Ce colorant formé de nanoparticules de dioxyde de titane est controversé car suspecté de présenter un risque cancérogène.

Les aliments ultratransformés (AUT) font régulièrement la une, et ils traînent souvent dans leur sillage les mêmes éléments de langage forcenés, les mêmes prises de position non documentées… Dangers de la fake food, guerre déclarée aux additifs et aux industriels de l’agroalimentaire, ces boucs émissaires tout trouvés : cette chasse aux sorcières d’un nouveau genre laisse songeur. Les passions semblent définitivement l’avoir emporté sur la raison…